Réunion finances : compte rendu

Une cinquantaine de Touquettois était réunie jeudi soir dans les locaux de ma permanence pour une réunion consacrée aux questions de finances et de fiscalité. L’occasion de faire le point sur la fragilisation de  notre situation financière, sur ses causes et surtout sur les solutions que nous proposons aux Touquettois pour ces six prochaines années.

Le constat est sans appel.

A défaut de mettre en oeuvre une politique budgétaire et financière solide et efficace, fondée sur un pilotage minutieux de l’ensemble de nos ressources et sur une gestion performante de nos équipements et de nos évènements, le maire sortant et son adjoint aux finances ont fait le choix du laxisme.

Le laxisme du maire sortant se résume à trois chiffres:

10%, c’est l’augmentation des dépenses de fonctionnement durant le mandat, soit environ +3 Millions d’euros. Dans le détail, c’est essentiellement la masse salariale et les procès perdus qui représentent l’essentiel de cette évolution.

3 Millions, c’est la hausse des prélèvements fiscaux (taxe d’habitation et taxe foncière, + 2 millions) et parafiscaux (stationnement payant, + 1 million) qui ont été opérés durant le mandat pour couvrir l’envolée des dépenses..

2.2 Millions d’euros, c’est le niveau de la capacité d’autofinancement (CAF) du Touquet en 2012, qui nous permet de financer des investissements. En comparaison, notre CAF s’élevait à 7 millions d’euros au début des années 2000 et 5-6 millions d’euros au milieu de la décennie. ..

La municipalité ne veut pas assumer ces réalités et continue de clamer que notre commune est bien gérée.

Elle n’entend pas les Touquettois qui en ont assez de payer toujours plus d’impôts sans en percevoir le juste retour en termes de services d’équipements, de trottoirs ou encore de voirie.

Elle est sourde, également, devant des commerçants et restaurateurs qui peinent à attirer une clientèle entre octobre et avril et pour lesquels le stationnement payant est un poids de plus en plus lourd à traîner.

Elle n’a cure, enfin, des futures générations de Touquettois, auxquelles elle ne rend pas service en privilégiant la dépense inutile voire futile plutôt que l’investissement et l’innovation.

Pour mettre fin à cette spirale du « toujours plus de dépenses financées par toujours plus d’impôts », j’ai proposé l’instauration d’une politique de gestion plus moderne et plus efficace.

Une politique qui permette de réduire, enfin, nos dépenses de fonctionnement, des dépenses pointées du doigt par la Chambre Régionale des Comptes (CRC) dans chacun de ses rapports.

Baisser la dépense publique, c’est possible ! J’y étais d’ailleurs parvenue lors de mon passage à l’Hôtel de Ville en tant que 1ère adjointe en charge des finances (-1.5 millions d’euros en 2009)…

Cette réduction nous donnera une bouffée d’oxygène nouvelle et permettra ainsi de répondre à vos attentes et de :
– baisser vos impôts de 10% durant le mandat ;
– supprimer dès cette année  le stationnement payant en automne et en hiver (hors vacances) ;
-développer de nouveaux services de qualité pour la population ;
-dégager des marges de manoeuvre supplémentaires pour l’investissement, la seule manière de redonner au Touquet son prestige et de conforter son attractivité.

Un maire à temps plein se consacrant uniquement à la gestion de sa commune et de son territoire ne sera pas de trop pour atteindre ses quatre objectifs financiers…
Il sont pourtant indispensables si on souhaite concrétiser les projets de développement économique dont Le Touquet a besoin. Des projets économiques que j’aurai l’occasion de vous présenter le samedi 15 février à 18h30 ( à la permanence) en compagnie du trio que j’ai rassemblé à mes côtés pour les penser et pour, demain, les mettre en oeuvre.

Juliette Bernard

Publicités

2 commentaires sur “Réunion finances : compte rendu

  1. Réunion très claire, qui a permis aux nombreux interlocuteurs présents de comprendre ce que sont les finances communales. Félicitation pour cet exposé .

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

  2. Madame Bernard,

    Je suis particulièrement sensible à votre discours et votre article concernant les finances et les propositions que vous faites pour relancer la croissance et l’investissement me semblent très convaincantes.

    Ayant été pendant plus de 40 ans, chef d’entreprise, j’ai du affronter, ce que tout chef d’entreprise peut rencontrer, à savoir des difficultés financières liées à la conjoncture, à la baisse de la demande, aux fournisseurs augmentant leurs marges, etc.. Et j’ai toujours réussi à garder mon entreprise avec des finances saines. En adoptant une politique financière stable et solide j’ai pu résister à toutes ces difficultés.

    Je partage votre analyse et je suis sur que je ne suis pas le seul au Touquet, je connais beaucoup de chef d’entreprise qui se sont installés au Touquet pour y vivre leurs retraites et qui sont entièrement d’accord avec vous.

    Encore toutes mes félicitations pour votre travail et votre campagne que vous menez avec courage et volonté.

    Cordialement.

    PdG

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s