Non au cumul des mandats

Le Conseil Constitutionnel, a décidé le 22 janvier 2014 d’entériner le Projet de loi sur le cumul des mandats . Il a même décidé sans qu’on lui demande de mettre une date butoir pour sa mise en application le 31mars 2017, c’est à dire avant les présidentielles (mai 2017) et les législatives (juin 2017).

Tous les Sénateurs, tous les députés, tous les députés européens devront choisir à cette date du 31 mars 2017, entre un mandat exécutif (maire, Adjoint au maire, Président de Communauté de Communes etc…..) Et un mandat parlementaire. Si le mandat parlementaire est choisi, c’est le Conseil Municipal élu qui élira le nouveau ou la nouvelle Maire et non plus les concitoyens.

Cette loi initiée par le Comité BALLADUR, en 2007,a trouvé un écho positif chez 70% des Français et elle est reconnue comme une grande avancée démocratique.
Le travail parlementaire s’est considérablement accru depuis la révision constitutionnelle initiée par Nicolas SARKOZY, et il est impossible de concilier ces deux mandats car le mandat de maire est un « mandat de proximité ».

La double casquette Député-Maire, a pu être efficace il y a 20 ans quand le pouvoir et l’argent se situaient à PARIS. Aujourd’hui, c’est avec le Conseil Régional, le Conseil départemental, Bruxelles et bien sûr les entreprises que nous devons nouer des partenariats solides sur le plan économique, touristique, culturel ou sportif.

C’est la fin de l’Etat providence, et le Touquet n’étant pas une ville pauvre elle devra présenter des projets juridiquement et économiquement tenables. C’est exactement ce que proposent Juliette BERNARD et son équipe dans son programme présenté le 22 février au Grand Hôtel.

Elle a prouvé et elle prouve encore avec détermination son excellente connaissance des dossiers du Touquet. Elle y a travaillé avec pugnacité dans la majorité comme dans l’opposition. Elle a un engagement total dans ses convictions qu’elle met au service des touquettois pour les défendre et préparer l’avenir de leurs enfants.

Sans attendre le 31 mars 2017, nous pouvons mettre fin au cumul des mandats et nous rassembler derrière la candidature de Juliette BERNARD la seule à pouvoir exercer sa fonction à temps plein.

Françoise Deneux

Assistante parlementaire au Sénat depuis 17 ans

Ancienne adjointe aux sports du Touquet (2001-2005)

Publicités

2 commentaires sur “Non au cumul des mandats

  1. Comme le dit si bien Françoise Deneux, la modernisation de la vie politique passe par le non cumul des mandats.

    Cette modernisation a commencé avec l’instauration de la loi sur la parité, cette volonté de voir enfin des femmes jouer un rôle politique était de haute importance.

    Alors au Touquet nous avons la chance d’avoir une femme, qui se présente tête de liste à l’élection municipale avec autour d’elle des personnes passionnées et compétentes.

    C’est une véritable opportunité qui s’offre aux Touquettois, de pouvoir enfin avoir comme Maire une femme issue de la Société Civile.

    En ce Samedi 8 Mars, Journée de la Femme, je forme le vœu que Juliette Bernard devienne la prochaine Maire du Touquet Paris Plage !!!

    Luc Deflandre

    J'aime

  2. Qu’un Homme politique, dont la profession est justement d’être un Homme politique, nous annonce que son bilan présenté par ses concurrents issus de la Société Civile est Faux, n’est en rien surprenant.

    Vous ne verrez jamais un Homme politique nous dire qu’il a eu tort, qu’il n’a pas géré ses responsabilités avec exemplarité.

    Ce sont des professionnels qui savent manier le verbe, qui savent détourner les chiffres et retourner toutes circonstances atténuantes à leurs avantages.

    Sauf que malheureusement pour eux il y a ceux qui sont soucieux de rétablir la Vérité, alors il faut tout faire pour les discréditer, on en a encore vu la preuve lors de la réunion du Maire sortant samedi dernier au Westminster.

    La manière dont on nous présente le bilan est bien sur positif, sauf que la réalité est tout autre.

    Le Maire sortant ne va pas nous parler de la Piscine dont il disait à l’époque en pleine campagne de 2008 avoir fait des études et quelques mois plus tard, il a osé nous dire en pleine réunion des propriétaires du mois d’août que le prix que coûtait une piscine faisait peur à voir.

    Le Maire sortant ne va pas nous parler non plus de la promesse qu’il s’était juré de tenir, celle de baisser le budget du Touquet Tourisme accordé par la Ville, il a augmenté et il est en est fier.
    Il en est ainsi aussi pour les charges de personnel qui malgré une diminution des effectifs continue d’augmenter.

    Le Maire sortant ne va pas nous parler des permis de construire qu’il a lui même signé, qui ont été ensuite annulés et qui ont coûtés 2,5 millions d’euros aux contribuables.

    Le Maire sortant ne va pas nous dire nous plus qu’il a vendu des terrains de la Ville, sous prétexte qu’ils ne servent à rien, non pas pour faire rentrer de l’argent et de le réinvestir dans des projets d’envergure mais justement pour payer les procès perdus.

    Le Maire sortant ne va pas nous parler non plus du terrain d’accueil pour les gens du voyage qu’il nous avait aussi promis. Il nous disait à l’époque qu’il était facile pour lui d’avoir des aides de l’Etat car il avait les numéros personnels des Ministres entre 2008 et 2012. Sauf que malheureusement ce terrain n’est toujours pas là et le Touquet accueille tous les étés les gens du voyage. Bien sur le Maire sortant n’a pas voulu froisser la sensibilités de ces électeurs dans sa circonscription, le Touquet votant de toute façon pour l’UMP aux législatives il a préféré ne rien faire et il nous dit, maintenant qu’il est dans l’opposition parlementaire, que c’est à l’Etat de trouver un terrain.

    Alors que Monsieur le Maire sortant se satisfasse d’avoir fait quelques petites réalisations, comparés à tout ce qui n’a pas été fait ou mal fait, ces réalisations ne pèsent pas lourd.

    Le choix qui s’impose maintenant aux électeurs c’est bien de faire la distinction, peuvent ils encore faire confiance à un Homme politique qui manie brillamment le déni de réalité ou alors faire confiance aux candidats de la Société Civile qui n’ont rien à gagner personnellement à s’engager dans la course à la Mairie et qui le font pour gérer le Touquet enfin avec exemplarité, responsabilité et passion.

    Maintenant c’est à eux de faire leur choix ils leurs restent 15 jours pour se décider !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s