UNE EQUATION IMPOSSIBLE A RESOUDRE

IMG_1978Lors de la traditionnelle réunion des « propriétaires » touquettois le 14 août dernier, Daniel Fasquelle s’est livré à un exercice périlleux ! Il s’est engagé à ce que les impôts locaux n’augmentent pas jusqu’en 2020.

Avec les chantiers annoncés, si les promesses sont tenues, c’est une véritable gageure !

Deux exemples :

  • Notre hôtel de ville nécessite d’importants travaux de restauration. Le montant de ces travaux est estimé –pour l’instant- à 7 millions d’euros.

Comment la ville peut-elle financer cette dépense obligatoire ?

  • Le palais des congrès repensé et agrandi coûtera près de 17 millions aux touquettois.

A cela il faut ajouter les intérêts inhérents à ce projet pharaonique soit au total environ 30 millions d’euros.

Il faudra également absorber le déficit d’exploitation des 5 premières années (au minimum !), l’équilibre financier étant, d’après l’étude, atteint avec 200 manifestations par an !!!

Comment la ville peut-elle financer cette dépense ?

A titre d’information 37 millions d’euros, c’est plus de deux fois l’endettement de la ville du Touquet.

Par ailleurs, le maire a de nouveau évoqué la baisse des dotations de l’Etat comme dans toutes les communes françaises, soit pour Le Touquet une diminution des recettes de l’ordre de 2 millions d’euros.

Des recettes en baisse, des dépenses qui explosent !

Comment le maire va-t-il « boucher le trou » ?

-En bradant le patrimoine communal : pavillon Cousteau et pavillon Vivaldi = 2 millions d’euros) ?

-En montant une opération immobilière à Quentovic : vente de terrains – travaux d’aménagements = 3 millions d’euros

Il faut donc encore trouver 32 millions d’euros…

Pour que Le Touquet et ses habitants continuent à bénéficier des mêmes services, que les associations puissent continuer à fonctionner, que la réfection des trottoirs et de la voirie se poursuive….le maire va devoir se transformer en magicien et sortir sa baguette magique.

Nous avions fait le choix de la raison en proposant uniquement la rénovation du palais des congrès pour un montant de 6 millions d’euros.

Car ce n’est pas en baptisant la digue-promenade « Promenade des princes de Monaco » que l’argent va nous tomber du ciel !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s