EFFETS D’ANNONCE

Depuis une dizaine d’année, nous sommes habitués à entendre les promesses des élus touquettois…Promesses qui, pour certaines, ne sont jamais tenues !

Souvenez-vous :

  • L’ancien maire avait annoncé en 2009 qu’à l’issue de son mandat en 2014, nous serions 6 000 touquettois. Nous sommes aujourd’hui selon l’INSEE 4 285 habitants. ENGAGEMENT NON TENU !
  • Une piscine devait être construite sur le front de mer dans le prolongement de la rue Jean Monnet. Nous avions même pu voir les plans… ENGAGEMENT NON TENU !
  • Le Touquet devait devenir la base arrière des jeux olympiques de 2012. C’était la raison pour laquelle 80 box avaient été construits pour accueillir les chevaux. ENGAGEMENT NON TENU !
  • L’annonce avait été faite au cœur de la campagne des municipales : le lycée hôtelier devait être déplacé vers l’aéroport… ENGAGEMENT NON TENU !
  • L’office de tourisme du futur devait voir le jour sur la place du centenaire… ENGAGEMENT NON TENU !
  • Une société d’économie mixte devait se constituer pour gérer le Parc Equestre au prétexte que la gestion était trop lourde, qu’il manquait d’unité juridique… ENGAGEMENT NON TENU !
  • Un restaurant gastronomique devait s’installer sur la plage… ENGAGEMENT NON TENU !
  • Des logements pour la population permanente devaient être créés à l’aéroport, entre le collège et la résidence de tourisme… ENGAGEMENT NON TENU !
  • Les travaux de l’Hôtel de ville étaient annoncés pour 2016… ENGAGEMENT NON TENU !

Des démarches administratives sont encore en cours…Il est vrai que l’entretien du Patrimoine ne fait pas partie des priorités, la municipalité préférant investir 27 millions dans un palais des congrès.

Pour ce qui est de la dernière annonce en date, la ficelle est un peu grosse ! L’Aqualud devait être rasé pour laisser la place à un hôtel de grand standing. Un permis de construire avait été déposé pour être refusé quelques jours plus tard au prétexte d’empêchements juridiques. Qui peut croire qu’un projet d’une telle importance n’ait pas été au préalable étudié par le service juridique ? Qui peut croire que le conseiller municipal en charge des grands projets, accessoirement juriste, puisse lancer un tel projet sans en vérifier sa faisabilité et sans en avertir le maire ? Personne !

S’il peut parfois être difficile de tenir ses promesses, on n’est pas non plus tenu d’en  faire ! Surtout lorsque l’on sait parfaitement qu’on ne les tiendra pas et que ce n’étaient, au final, que des annonces électoralistes.

Juliette BERNARD

 

Publicités

3 commentaires sur “EFFETS D’ANNONCE

  1. Pour rester dans l’objectivité (honnêteté intellectuelle), ce que je pense chacun souhaite…
    je souhaiterais savoir quelles sont les promesses (s’il y en a ), qui ont été tenues.

    Les promesses ne coutent par chers mais devraient se payer  » à l’arrivée ».

    J'aime

    • Bonjour Monsieur,
      En ce qui concerne les promesses tenues….ou en voie d’être tenues mais quand ?
      La rénovation de l’hôtel de ville mais on ne sait pas quand ce sera fait.
      Le palais des congrès qui devait être livré pour les voeux de 2020, j’ai du mal à imaginer que les délais seront tenus.
      La Zac Qunetovic : rien ne bouge.
      La maison médicale et le béguinage : ça n’est toujours pas commencé.
      La rénovation d’une partie des trottoirs est en cours.
      Le comblement de la rue St Jean a été fait.
      J’en oublie sans doute !
      L’honnêteté intellectuelle devrait aussi être valable pour la majorité ! C’est le conseil Régional qui a la main sur le lycée hôtelier donc on se doutait bien que c’était un effet d’annonce. etc…

      J'aime

  2. Bonjour Madame,
    Si j’ai bien compris la répartition des habitations au Touquet, c’est 80% environ de résidences secondaires. Les électeurs inscrits étant supérieurs au nombre total d’habitants en résidence principale,(ce qui est quand même paradoxal) il faut satisfaire principalement ceux qui veulent voir où passent leurs « chères » taxes quand ils viennent occasionnellement.
    Donc, les projets et réalisations sont couchés, développés, enjolivés, magnifiés, glorifiés sur papier glacé chaque trimestre pour justifier le bien fondé des dépenses.
    Il serait évidemment souhaitable qu’une législation particulière s’applique aux communes comme la notre pour une représentation plus équitable des sièges aux élections municipales. Il y aurait sûrement un peu moins de suffisance et d’auto-satisfaction chez certain(s?) et une meilleure prise en compte des observations ou questionnements sur les projets ou dossiers.
    On peut toujours rêver…
    Merci encore de votre implication.
    Cordialement.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s