Un costume sur mesure

La loi sur le cumul des mandats a contraint, bien malgré lui, Daniel Fasquelle, à céder son fauteuil de Maire et à abandonner ses fonctions au sein de la communauté d’agglomération, laissant de ce fait les maires des autres communes de l’arrondissement assurer le leadership au sein de la CA2BM.

Notre député, ex Maire, devait donc trouver un moyen de maintenir une présence et une pseudo autorité au sein de l’arrondissement. Il a trouvé la parade en créant une association financièrement dépendante : l’agence d’attractivité !

Cette agence se définit comme un « super office du tourisme » au niveau de l’arrondissement dont Daniel Fasquelle a évidemment pris la présidence.

Des dépenses ont été engagées (mutation et rémunération de personnel, bureau d’études pour le nom et le logo, édition de plaquettes, réceptions diverses, versement de subventions à des associations locales, etc…)

Pour faire face à toutes ces dépenses, et devant les réticences des autres communes à participer à cette agence qu’ils n’avaient pas souhaitée, notre député s’est tourné naturellement vers le budget le plus facile à ponctionner : celui du Touquet !

Les demandes de subventions se sont par conséquent mises à « pleuvoir » :

  • 820 000 euros en 2017
  • 850 000 euros en 2018
  • 10 % sur toutes les entrées des groupes au musée du Touquet

Le Touquet-Paris-Plage, de par son rayonnement touristique, participe déjà largement au développement économique et à l’emploi dans l’arrondissement.

Certes, Le Touquet est considéré comme une ville «  riche », mais le niveau des impôts est déjà très important, et notre budget doit servir au bien être de ses habitants et non pas servir à la promotion d’un de ses élus.

Plusieurs questions se posent :

  • La communauté d’agglomération qui avait en principe été créée pour générer une économie d’échelle a-t-elle vraiment besoin d’une agence d’attractivité qui vient s’ajouter au « millefeuille » territorial ?
  • Comment un Député, impacté par la loi sur le non cumul des mandats,  peut-il conserver un pouvoir exécutif pour le compte et à la place des exécutifs locaux et de ce fait gérer des compétences majeures  tout en s’attribuant un budget  important ?
  • Comment une association de droit privé peut-elle s’approprier les compétences les plus importantes de l’arrondissement(tourisme, emploi et développement économique) pour le compte des différentes collectivités publiques ?
  • Cette organisation territoriale a-t-elle été mise en place pour permettre au Député d’avoir la main sur les sujets majeurs de l’arrondissement faute de pouvoir être président ou vice-président de la communauté d’agglomération ?
  • Pourquoi Le Touquet est-il le financeur le plus important de cette association ?
  • Quelles sont les missions supplémentaires de cette association par rapport à ce que le Touquet Tourisme faisait précédemment ?

Nous affirmons que cette nouvelle structure n’apporte rien en terme d’efficacité !

Si ce n’est de créer des recrutements et des dépenses inutiles…

TEXTE TOUQUET INFOS OCTOBRE 2018

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s