Réponses aux questions

Souvenez-vous, j’avais adressé toute une liste de questions au maire du Touquet. J’ai obtenu quelques réponses :

  • Bilan financier des pianos folies : mauvais ! Fréquentation en nette baisse. Mais je n’ai pas eu les chiffres précis…Cela ne devrait pas tarder.
  • Bilan du Touquet Music beach fin août au Touquet : la ville a versé une subvention de    35 000 €. Le résultat négatif de l’événement est supporté par les intervenants.
  • Campus des jeunes au Touquet : Le parti LR va payer à la ville 3 000 € TTC pour l’occupation de la salle et installations.
  • La deuxième pierre de l’hôtel sur la petite piste de l’aéroport devrait avoir lieu en janvier -février 2018.
  • Le terrain de foot synthétique devrait être installé d’ici la fin du mandat soit mars 2020. A SUIVRE !
  • Indemnités de fonction des élus : Maire 1 799 €, adjoint 864€, conseil municipal délégué 214 €
  • Mme le maire ne semble pas défavorable à l’aménagement d’Opalopolis tel qu’annoncé par Daniel Fasquelle. Transfert de commerces existants déjà, création de nouveaux qui ne sont pas encore présents sur le territoire, pas de magasin de textile. Il suffit d’y croire.
  • 9 personnes ont été embauchées depuis le 1 er juillet dernier, soit à temps plein soit à temps partiel pour remplacer le départ de 4 personnes.
  • La police judiciaire a bien perquisitionné la SEMAT mais pas la mairie.
  • La construction d’un hôtel 5 * à la place de l’Aqualud n’est pas du tout une certitude. D’autres investisseurs ont d’autres projets. A SUIVRE !
  • 15 personnes ont quitté le Touquet Tourisme pour intégrer l’agence d’attractivité. L’agence d’attractivité, association présidée par Daniel Fasquelle, est en charge de l’emploi, du tourisme et du développement économique dans l’arrondissement.  Cela devrait se voir dans la masse salariale du Touquet Tourisme !

Voilà quelques éléments de réponse. N’hésitez pas à me questionner si  vous en avez d’autres.

Publicités

Conseil municipal

Le prochain conseil municipal se tiendra le lundi 9 octobre à 9 h 

Salle du conseil – Hôtel de ville du Touquet

Prise de parole de JP Bataille lors du conseil municipal du 10 juillet 2017

Jean-Philippe Bataille a pris la parole immédiatement après l’élection du nouveau maire. Vous trouverez ci-dessous le texte qu’il a rédigé et lu  lors du  conseil municipal.

 

Madame,

Lors d’une élection, il est d’usage, quand on fait partie de l’opposition, de faire preuve de respect démocratique et de féliciter le candidat élu.

Néanmoins, dans le cas de figure qui nous occupe aujourd’hui, je vous adresserai non seulement mes félicitations, mais aussi, et SURTOUT, MA COMPASSION !

En effet, compte tenu des déclarations faites dans la presse, et de l’information à destination des Touquettois, vous allez à l’évidence, être un Maire sans tribune et sans marge de manœuvre, et à ce titre JE VOUS PLAINS ! 

Je vous plains parce que les Touquettois ne s’adresseront pas à vous, les services de la ville et vos collègues de la majorité non plus parce qu’ils sauront que votre pouvoir de decision sera quasi NUL.

A ce titre,vous avez toute ma sincère bienveillance, compte tenu de la difficulté de la tache qui vous incombe

Mais un Roi sans couronne n’a jamais été un ROI !

Mes pleines et entières félicitations, en revanche, je les adresse à votre prédécesseur qui, après une réélection remarquable, s’est empressé de répeter , à qui voulait bien l’entendre, qu’il n’y avait pas d’inquiétude… puisqu’il restait « aux manettes ».

Ce qui,vous en conviendrez, ne renforce pas votre crédibilité, et tue dans l’œuf votre légitimité.

Tous ceux qui ont déjà été dans le management d’entreprise savent qu’un bon manager se reconnait dans sa capacité à transmettre, qu’il faut savoir transmettre, et qu’une bonne transmission n’est pas une perte de pouvoir pour celui qui en est à l’origine, mais BIEN AU CONTRAIRE, le renforce dans son pouvoir et lui donne de la hauteur vis-à-vis de ses collaborateurs.

Dans le cas contraire, les employés ou les clients continuent immanquablement de  s’adresser à « Dieu plutôt qu’à ses saints », et cela crée evidemment une confusion dommageable.

Vous avez été nommée Maire par interim et de façon provisoire,ce qui va INEVITABLEMENT créer des tensions,des frustrations et des incompréhensions inutiles.

Je voudrais maintenant m’adresser aux élus de la majorité ,et notamment à ceux qui representent « les vieilles familles touquettoises », sans exclure évidemment les autres :

Croyez vous que nos aïeux,qui nous ont transmis ce JOYAU qu’est Le Touquet, auraient accepté un tel jeu de chaise musicale, un tel tohu bohu dans la gouvernance touquettoise, un jeu digne des affres de la politique nationale mais indigne de notre Station et de ses habitants qui ont toujours avancé UNIS dans un meme dessein : L’AMOUR DE NOTRE VILLE.

L’opposition constructive que je représente, vous le savez bien, ne remet et ne remettra certainement pas en cause tout ce qui a été fait dans le passé, et sait faire preuve de discernement dans les futurs projets

Mais j’ai la conviction que ce FLOU dans la gouvernance sera préjudiciable pour les enjeux qui nous attendent ces prochaines années.

Les Touquettois apprecieront !!!

Madame Le Maire, parce que je vous plains et que j’aime Le Touquet, je vous souhaite BON COURAGE !!!

Jean-Philippe BATAILLE

Election du maire à bulletin secret

Vous trouverez ci-dessous, copie du  mail adressé au Maire du Touquet et la doyenne d’âge du conseil municipal qui préside la séance lors de l’élection du maire :

 

Monsieur le maire, Madame l’adjointe,

La configuration de la salle du conseil permet au public, à la presse, aux élus voisins de voir le bulletin de vote que nous insérons dans l’enveloppe.

Nous vous demandons donc de bien vouloir faire procéder à l’installation d’un isoloir afin de garantir un réel vote à bulletin secret. Chaque élu a en effet le droit de s’exprimer dans les urnes en toute liberté et sans craindre la dénonciation de ses voisins.

Nous vous remercions de bien vouloir accéder à notre demande.

Cordialement,

Juliette Bernard – Jean-Philippe Bataille – Francis Besson

Comment contourner la loi contre le cumul des mandats ?

La loi sur le non cumul des mandats va enfin s’appliquer alors que les citoyens la réclamaient depuis des décennies. Question d’éthique et d’assainissement de la vie politique…Mais sur ce chemin de cette moralisation, certains essaient de la contourner habilement !

Un exemple que nous connaissons bien au Touquet : le Député-maire Daniel Fasquelle pour ne citer que lui.

Il est maire du Touquet ( pour quelques jours encore), Député de la 4ème circonscription, Vice-président de la Communauté d’Agglomération, Président de la SEMAT (aéroport du Touquet), Président du CCAS, Président du Touquet Tourisme (établissement public en charge de la gestion des équipements sportifs du Touquet, du camping et de l’office du tourisme)…Il attribue les subventions aux différentes associations du secteur même si elles ne sont pas touquettoises. Il rayonne ainsi sur la circonscription…

Il est très attaché à ses multiples fonctions municipales et annexes qui lui permettent d’avoir ainsi accès aux « affaires « .

Comme bon nombre de  ses homologues qui ne veulent pas lâcher leurs mandats et qui s’y accrochent comme une bernique sur leur rocher, Daniel Fasquelle a créé, en 2017, une association dénommée Agence d’Attractivité afin de continuer à garder la main sur tous les sujets majeurs. Or cette agence d’attractivité dont D. Fasquelle est le président a pour objet le développement économique, le tourisme, et l’emploi. Sujets qui sont pourtant de la compétence de la communauté d’agglomération. Cela le laissera maître de tirer les plus grosses ficelles. Ce qui fait toute la différence, c’est que cette présidence là ne compte pas au regard de la loi sur le non cumul des mandats car il s’agit de la présidence d’une association.

Voilà comment la loi est détournée ! Un détournement qui pèse dans les finances de la commune puisqu’en 2017, la ville du Touquet va subventionner l’agence d’attractivité à hauteur de 327 000 €. Pour 2018, on nous annonce un montant encore plus important.

Daniel Fasquelle ne sera bientôt plus maire du Touquet. On le savait depuis longtemps, les signes ne trompent pas. C’est en effet Liliane Lussignol qui signe l’éditorial du très  onéreux bulletin d’auto satisfaction « Le Touquet infos », qui signe les marchés publics de la commune, qui a signé le contrat de partenariat pour la rénovation et l’agrandissement du Palais des Congrès. Par voie de presse elle a été déclarée maire alors qu’aucun vote n’a eu lieu…

Le maire, quant à lui, prend des décisions de façon compulsive avant son départ comme, entre autres, l’installation de la Tour Eiffel Godon sur la digue. Les touquettois n’en ont pas voulu en 2011mais elle a finalement été installée en 2017 sans l’approbation minimale du conseil municipal. Sans parler de l’acquisition hors de prix des immeubles de Quentovic remise en cause par le Sous-Préfet, la salle de spectacle qui va plomber le budget des touquettois, etc… il fallait faire vite tant qu’il était aux affaires et à la signature officiellement. Demain il sera toujours aux affaires mais plus à la signature !

Amis touquettois, allez-vous laisser  cette situation incompatible avec une gestion saine continuer de s’enliser dans les sables mouvants de la dette comparable à celle de l’Etat laissée par nos dirigeants ces dernières années ?

Vous pouvez encore réagir mais il faut faire vite ! Vous ne pourrez pas dire que nous ne vous avions pas prévenus !

Rédigé avec la collaboration de Dominique Courtois

 

Prochain conseil municipal

Le prochain conseil municipal du Touquet se tiendra le lundi 27 mars prochain à 9 h à l’Hôtel de ville.

 

Plus rien n’arrête le maire !

Lors du conseil municipal du 13 février, Daniel Fasquelle a présenté  une liste  de projets et  de dépenses somptuaires :

  • Une Tour Eiffel Godon  à  108 000 €
  • Une subvention exceptionnelle de 25 000 € à l’association Productions 2 M (les malins plaisirs). Ces 25 000 € s’ajoutent à la subvention annuelle de 40 000 €
  • Une indemnité de résiliation de l’autorisation d’exploitation du bar du Tennis et du parc équestre : 195 000 €
  • La construction d’un nouvel Office du Tourisme sur la place du centenaire : estimation 410 000 € + 25 000 € de frais de maîtrise d’oeuvre
  • L’aménagement du chemin Carmier 224 000 €
  • Des frais d’étude pour la rénovation et l’agrandissement du musée  : 65 000 €
  • L’embauche d’un Ingénieur territorial « concepteur-lumière » env 30 000 € par an hors charges salariales

Nous sommes en droit de nous poser des questions sur l’opportunité de certaines de ces dépenses :

  • Pourquoi persister à  installer cette Tour Eiffel tant décriée en 2011 ?
  • Pourquoi verser 25 000 € de subvention supplémentaire à une association qui perçoit déjà 40 000 € ?
  • Pouquoi verser 195 000 € pour dédommager l’exploitant qui n’est installé que depuis 2013 ?

Ces trois exemples reflètent un manque de réflexion et de préparation des dossiers  de notre commune.

Je cite le maire :   » l’année 2017 restera une année difficile en raison de la crise qui persiste et de la baisse des dotations de l’Etat. Un appel est lancé à tous, associations, services municipaux, Touquet Tourisme pour continuer à maîtriser les dépenses.  »  

FAITES CE QUE JE DIS, NE FAITES PAS CE QUE JE FAIS !