RETOURNER LA TABLE !

Un changement de nom et de statut juridique du Touquet Tourisme * suffiront-t-il à obtenir de meilleurs résultats ?

Ce serait trop simple !

C’est d’abord la volonté politique qui permettra de trouver un nouveau modèle d’animation et de développement touristique de notre station… Pour arriver à de meilleurs résultats, c’est la table qu’il faut retourner…

  • Acceptons de reconnaître l’échec de la politique mise en place depuis 2008 par Daniel Fasquelle et poursuivie depuis.
  • Réinventons les produits que le Touquet Tourisme, devenu TEE,  offrent aux touquettois et aux touristes. Faisons preuve d’imagination et soyons à l’écoute de nos clients…
  • Préservons le concept des « 4 saisons », très astucieusement créé par Léonce Deprez en le modernisant grâce aux outils d’aujourd’hui.

Les touristes disposent désormais de formules attractives et innovantes tant sur le territoire qu’à l’étranger.

A titre d’exemple au Touquet, pour réserver un stage de tennis, il faut télécharger un document, le compléter,  et  le poster accompagné d’un chèque…A Val Thorens, pour réserver et payer 6 matinées de cours de ski il suffit d’un  clic.

Les résultats financiers sont le reflet de l’immobilisme et des carences de l’équipe en place :

Chiffre d’affaires 2016 : 5,6 millions €

Chiffre d’affaires 2017 : 5,4 millions €

Chiffre d’affaires 2018 : 5,2 millions €

 

Déficit d’exploitation 2016 : 492 133 €

Déficit d’exploitation  2017 : 463 400 €

Déficit d’exploitation 2018 : 756 400 €

Au final, cette équipe aura fait perdre plus de 30 millions d’euros en déficit d’exploitation cumulé et en subventions en 10 ans…

Une dérive insupportable de l’utilisation de nos impôts.

(*) Le Touquet Tourisme est devenu le Touquet Equipements Evènements.  Structure en charge des équipements : Parc équestre, tennis, bases nautiques, camping, salle des 4 saisons et des événements : salon du livre, pianos folies, festival de jazz, enduropale etc….

Touquet Tourisme 2018
Comptes de résultats Touquet Tourisme
Publicités

Un anniversaire politique ?

Ruban rose, ruban bleu…Les rubans servent plus que jamais à emballer comme des cadeaux les festivités que nos dirigeants politiques nous concoctent pour pimenter cette période pré-électorale.

Le Président du Conseil Départemental et le Député-maire du Touquet sont convaincus que l’électeur se souviendra de la couleur du ruban lorsqu’il passera dans l’isoloir. Or, personne n’est dupe car la manœuvre est trop voyante, mais elle peut prêter à sourire si elle se limite à des mesures telles que  l’inauguration de la rénovation d’un collège qui a toutefois le mérite de profiter aux élèves et aux enseignants.

En revanche, lorsque Daniel Fasquelle, quelques semaines avant les législatives, justifie l’érection de sa Tour Eiffel Paris- Plageoise par la célébration des 105 ans de la commune, on reste sans voix. Pas vraiment sûr que, de ce fait, les urnes en recueillent le maximum en juin prochain !

fullsizeoutput_68c