RETOURNER LA TABLE !

Un changement de nom et de statut juridique du Touquet Tourisme * suffiront-t-il à obtenir de meilleurs résultats ?

Ce serait trop simple !

C’est d’abord la volonté politique qui permettra de trouver un nouveau modèle d’animation et de développement touristique de notre station… Pour arriver à de meilleurs résultats, c’est la table qu’il faut retourner…

  • Acceptons de reconnaître l’échec de la politique mise en place depuis 2008 par Daniel Fasquelle et poursuivie depuis.
  • Réinventons les produits que le Touquet Tourisme, devenu TEE,  offrent aux touquettois et aux touristes. Faisons preuve d’imagination et soyons à l’écoute de nos clients…
  • Préservons le concept des « 4 saisons », très astucieusement créé par Léonce Deprez en le modernisant grâce aux outils d’aujourd’hui.

Les touristes disposent désormais de formules attractives et innovantes tant sur le territoire qu’à l’étranger.

A titre d’exemple au Touquet, pour réserver un stage de tennis, il faut télécharger un document, le compléter,  et  le poster accompagné d’un chèque…A Val Thorens, pour réserver et payer 6 matinées de cours de ski il suffit d’un  clic.

Les résultats financiers sont le reflet de l’immobilisme et des carences de l’équipe en place :

Chiffre d’affaires 2016 : 5,6 millions €

Chiffre d’affaires 2017 : 5,4 millions €

Chiffre d’affaires 2018 : 5,2 millions €

 

Déficit d’exploitation 2016 : 492 133 €

Déficit d’exploitation  2017 : 463 400 €

Déficit d’exploitation 2018 : 756 400 €

Au final, cette équipe aura fait perdre plus de 30 millions d’euros en déficit d’exploitation cumulé et en subventions en 10 ans…

Une dérive insupportable de l’utilisation de nos impôts.

(*) Le Touquet Tourisme est devenu le Touquet Equipements Evènements.  Structure en charge des équipements : Parc équestre, tennis, bases nautiques, camping, salle des 4 saisons et des événements : salon du livre, pianos folies, festival de jazz, enduropale etc….

Touquet Tourisme 2018
Comptes de résultats Touquet Tourisme

VENTE D’UN BIEN COMMUNAL

Echos du Conseil municipal du 27 mars 2017 (episode 1)

La ville du Touquet va vendre le pavillon Vivaldi, une maison sur un terrain de 1 500 m2, située avenue Fernand Recoussine au prix de 780 000 €.

En octobre 2016 le conseil municipal avait validé le principe de cette vente mais au prix de 850 000 €.

Nous, élus d’opposition (1), avons voté « contre » cette vente qui va se réaliser en dessous du prix fixé par les élus en octobre 2016 et sans que l’on apporte la preuve de la publicité qui a été faite autour de cette vente : pas d’information sur le site internet de la ville, pas d’exposition dans les vitrines des agences touquettoises, pas de publicité dans les journaux.

Bref une vente trop « discrète » pour nous élus d’opposition.

(1) Elus d’opposition : Juliette Bernard, Jean-Philippe Bataille, Francis Besson

Un anniversaire politique ?

Ruban rose, ruban bleu…Les rubans servent plus que jamais à emballer comme des cadeaux les festivités que nos dirigeants politiques nous concoctent pour pimenter cette période pré-électorale.

Le Président du Conseil Départemental et le Député-maire du Touquet sont convaincus que l’électeur se souviendra de la couleur du ruban lorsqu’il passera dans l’isoloir. Or, personne n’est dupe car la manœuvre est trop voyante, mais elle peut prêter à sourire si elle se limite à des mesures telles que  l’inauguration de la rénovation d’un collège qui a toutefois le mérite de profiter aux élèves et aux enseignants.

En revanche, lorsque Daniel Fasquelle, quelques semaines avant les législatives, justifie l’érection de sa Tour Eiffel Paris- Plageoise par la célébration des 105 ans de la commune, on reste sans voix. Pas vraiment sûr que, de ce fait, les urnes en recueillent le maximum en juin prochain !

fullsizeoutput_68c

Carrefour giratoire du POLO

Annoncé depuis longtemps, le voilà qui arrive enfin…

Il en restera au minimum deux à réaliser dans la commune : à l’angle de l’avenue du Golf et de l’avenue de Picardie, à l’angle de l’avenue du Golf et de l’avenue de Lattre de Tassigny … des zones potentiellement dangereuses.

Coût prévisionnel : 478 000 € HT

DSCN0406

Pétition contre la Tour Eiffel Godon

Un touquettois a pris l’initiative de lancer une pétion contre l’installation de la Tour Eiffel Godon sur la place du centenaire au bout de la rue St Jean.

J’ai été  sollicitée à plusieurs reprises pour envoyer le lien de cette pétition. Je vous le mets ci-après, même si je le répète, je n’en suis pas à l’origine.

https://www.petitions24.net/toureiffeltouquet

A titre personnel, j’étais opposée à cette Tour Eiffel en 2011.                                                                Je n’ai pas changé d’avis !

Pourquoi un Wake-park sur le parking du front de mer ?

WakeLe maire avait, pendant la campagne des municipales, promis un skate-park digne de ce nom aux jeunes touquettois…C’est finalement d’ un wake-park dont ils ont  « hérité » !

Le skate-board est pourtant une activité accessible à tous, puisqu’à part la planche de skate, la pratique en elle-même ne coûte rien aux jeunes. C’est une bonne chose. Mais malgré les engagements pris, le maire a choisi de privilégier l’installation d’un wake-park.

Le wake-board n’est lui réservé qu’à certains puisqu’un quart d’heure au wake-park coûte, en juillet et août, 20 €  + 5 € de licence + 2 € pour la location de la planche soit 27 € le ¼ d’heure ! Un luxe qui n’est pas accessible à tous ou alors très occasionnellement.

Alors pourquoi ce choix ?

  • Il fallait, le temps d’un week-end, faire le buzz avec le FISE ( Festival International des Sports Extrêmes) ;
  • Il leur fallait trouver une activité pour animer le front de mer….Animation inexistante en semaine lorsqu’il n’y a plus personne.

Pour autant cela doit-il se faire au détriment des résidents touquettois ?

 NON ! A cause de ce wake-park les utilisateurs de la plage ne peuvent plus se stationner sur les parkings lors de certaines périodes d’affluence. Les ¾ du parking sont occupés par cet équipement et cela empêche les familles et personnes plus âgées de se garer à proximité immédiate de la plage. Vous avez d’ailleurs été nombreux à vous en plaindre le week-end de l’Ascension ! Et vous le serez encore plus au cœur de l’été.

La ville devait-elle investir plus de 300 000 € dans ce type d’équipement ouvert seulement la moitié de l’année ? Il me semblait évident que l’argent public (nos chers impôts), devait profiter au plus grand nombre et non pas à une poignée de personnes.

Et puis n’ y avait-il pas d’autres priorités ? la rénovation de l’hôtel de ville, la rénovation des trottoirs, la rénovation des cabines qui pour certaines prennent l’eau etc…pour n’en citer que quelques unes.

Ce n’est pas la peine de se plaindre de la baisse des dotations de l’Etat pour ensuite gaspiller les recettes au profit de la commune !

Sachez enfin que le conseil municipal n’a même pas eu à donner son avis sur cet aménagement…Un aménagement fortement contesté.

Mais que faire ?

Même la signature de près de 1 000 personnes contre le projet de conteneurs sur la plage n’a pas été entendue par le maire du Touquet ! Alors…

Le maire est contre l’utilisation de l’art 49 alinéa 3 de la constitution à l’Assemblée Nationale mais au Touquet c’est au quotidien qu’il est appliqué !

Pas de réponse du maire !

Un maire qui multiplie les fonctions est un maire qui n’est plus en mesure de répondre aux questions que tout citoyen est en droit de poser.

Début du message réexpédié :

De: Juliette BERNARD <juliette.bernard@hotmail.com>
Objet: TR : Camping-car sauvage / 2 ème envoi
Date: 2 mai 2016 19:25:51 UTC+2
À: FASQUELLE Daniel
Cc: LEFLOCH Eric

Monsieur le maire,
Mon mail étant resté sans réponse de votre part ou de celle des services, je vous le transmets à nouveau.
Cordialement,
Juliette Bernard

De: Juliette BERNARD <juliette.bernard@hotmail.com>
Objet: Camping-car sauvage
Date: 24 avril 2016 10:55:33 UTC+2
À: FASQUELLE Daniel <fasquelle.daniel@ville-letouquet.fr>
Cc: LEFLOCH Eric <lefloch.eric@ville-letouquet.fr>

Monsieur le maire,

Plusieurs personnes m’ont interpellée au sujet de ce camping-car stationné, depuis fin janvier, à proximité du château d’eau situé dans le lotissement face au camping.
Y a-t-il une raison pour que vous tolériez cette installation qui a d’ailleurs été dénoncée à la police à plusieurs reprises parait-il ?
Des emplacements sont réservés à ces véhicules à différents endroits du Touquet, pourquoi ce camping-car n’y a-t il pas été redirigé par vos services ?

Peut-être s’agit-il de personnes dans une situation précaire, auquel cas peut-être conviendrait-il d’envisager une solution pérenne dans un endroit où leur installation est autorisée ?

Merci de votre retour sur ce sujet.

Bien cordialement,

Juliette Bernard

IMG_2462