Patrick Ryssen rejoint l’équipe !

Patrick Ryssen a 65 ans. Il réside dans la forêt.

De par son parcours professionnel et ses compétences tant en France qu’ à l’international, Patrick nous apportera ses conseils et participera aux  choix de développement économique pour la station .

Il est depuis 2015 P.D.G de la SAS ALTRACO (courtage et conseil en négoce international).

Auparavant il était P.D.G de Ryssen Alcools SAS, Loon Plage de 2005 à 2015.

En 1992, il était nommé  Président Directeur Général des Distilleries Ryssen,  leader européen de la rectification d’alcools, à Hesdin. Société dans laquelle il a commencé sa carrière professionnelle en 1977 en tant que cadre et par la suite directeur commercial.

Lorsque j’ai demandé à Patrick pourquoi il souhaitait s’engager pour Le Touquet, voilà ce qu’il m’a répondu :
« J’aime Le Touquet et je veux participer à sa croissance  en développant de nouveaux axes économiques, en consolidant les activités Quatre Saisons et en renforçant l’attractivité du  Touquet sur le plan international ».

Patrick est également Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur. Il a été Juge au Tribunal de Commerce de Boulogne sur Mer.
Il est aujourd’hui membre d’une Association œuvrant à l’intégration des personnes autistes.

Ses passions et loisirs : le football, la gymnastique, le ski, le vélo, le golf et la lecture.

Je suis heureuse que Patrick rejoigne l’équipe et qu’il accepte de se mettre au service des touquettois et du Touquet.

 

 

 

 

 

Publicités

Un anniversaire politique ?

Ruban rose, ruban bleu…Les rubans servent plus que jamais à emballer comme des cadeaux les festivités que nos dirigeants politiques nous concoctent pour pimenter cette période pré-électorale.

Le Président du Conseil Départemental et le Député-maire du Touquet sont convaincus que l’électeur se souviendra de la couleur du ruban lorsqu’il passera dans l’isoloir. Or, personne n’est dupe car la manœuvre est trop voyante, mais elle peut prêter à sourire si elle se limite à des mesures telles que  l’inauguration de la rénovation d’un collège qui a toutefois le mérite de profiter aux élèves et aux enseignants.

En revanche, lorsque Daniel Fasquelle, quelques semaines avant les législatives, justifie l’érection de sa Tour Eiffel Paris- Plageoise par la célébration des 105 ans de la commune, on reste sans voix. Pas vraiment sûr que, de ce fait, les urnes en recueillent le maximum en juin prochain !

fullsizeoutput_68c