Les Touquettois se posent bien des questions !

Nous avons déjà alerté sur la frénésie qui semblait avoir saisi l’action du maire. Cela s’accélère avec l’approche des scrutins nationaux qui semblent le préoccuper davantage que la qualité de vie et l’information de ses administrés qui nous interrogent ou nous font part de leurs observations.

Quartier Quentovic : le quartier explose déjà sous l’afflux de population à chaque week-end. Les places de parking se montrent insuffisantes et les riverains attendent avec inquiétude l’été ! Quant au plan de circulation, il serait étonnant qu’il ne soit pas revu sous la pression des uns et des autres. Ne sera-t-il pas aussi remis en question par le cabinet spécialisé sur la place de la voiture au Touquet que le maire dit avoir commissionné ? On recommencera tout ? Faire et défaire…

Avenue du Château : Les panneaux de mise en double sens de circulation ont disparu… D’autres sont arrivés validant néanmoins cette idée pour « expérimentation ». Nul doute que cette dernière sera positive et vite rendue définitive, selon les vœux du maire… Dans quel but ?

Les travaux de l’Hermitage scandalisent beaucoup de Touquettois. À juste titre. N’y avait-il pas d’autre priorité que de transformer cet espace en implantant un terre-plein central de gazon dont la durabilité pose question ? Sans compter les frais d’arrosage permanents ! Tout cela pour mettre en valeur le Palais des congrès ? ces travaux ayant déjà été réalisés en 2019..A  quel prix ? Faire et défaire…

Les rues défoncées, les trottoirs impraticables, l’éclairage archaïque (sauf l’avenue du général de Gaulle pour les touristes) attendront combien de temps ?

Le déplacement des terrains de padel au tennis. Installés il y a 4 ans, les terrains de padel vont être déplacés. Nuisance sonore ou envie de récupérer cet espace ? Quelle qu’en soit la raison, ce serait encore, parait-il, plus de 100 000 € de dépenses inutiles ! Faire et défaire…

Le Touquet Music Beach sera le Touquet Music Jardin d’Ypres ! Comment les Touquettois retrouveront-ils leur jardin ? Combien cela coûtera-t-il à la ville de le remettre en état ? Mystère. Quant aux riverains, ils peuvent déjà se préparer à passer quelques nuits difficiles. Pourquoi ce déplacement ? On nous dit pour des raisons de gestion covid. Cela n’est guère convainquant. La vérité est sans doute ailleurs….

L’Aqualud serait vendu ? Qui achète ? Pour faire quoi ? L’hôtel prévu par le maire depuis plusieurs années déjà ? Dont les plans sont déjà connus de quelques initiés ? On suivra le dossier de près tout en ne se faisant aucune illusion : comme pour Quentovic, tout est décidé d’avance…

Date des conseils municipaux : Celui du 14 juin a été déplacé, sans explication de fond. Le maire qui devait se rendre disponible pour la ville semble donc de plus en plus absent ou empêché. On attendra donc encore un peu pour avoir officiellement les chiffres détaillés 2019 du TEE entr’aperçus lors d’un conseil ! 

Bridge : Le Touquet devait recevoir un tournoi national de bridge avec l’équipe nationale cadets en prime. Cet événement prestigieux n’aura pas lieu car l’équipe devait être hébergée au Centre Léonce Deprez et la municipalité revient sur ses engagements, refusant de mettre le CLD à disposition sans explication. À quoi le CLD est réservé ? Mystère. Toujours est-il que les bridgeurs touquettois ne verront pas leur ville reconnue sur le plan national et c’est bien dommage pour ses habitants ! 

Toutes ces interrogations confirment ce que nous savions. Le Conseil municipal, simple chambre d’enregistrement, n’a pas les informations voulues sur la vie quotidienne des Touquettois. Il n’y a pas en son sein d’adjoint aux finances, ni au personnel ni à la sécurité ! Pour mieux assurer que tout soit dans une seule main ? 

Ainsi va la ville….

Juliette Bernard – Hervé Pierre – Sylvie Walbaum 

Le budget 2021 du Touquet-Paris-Plage

Le budget 2021 du Touquet-Paris-Plage voté dernièrement illustre la politique menée depuis des années, aggravée par la crise Covid 19. 

Il en résulte des prévisions incertaines, marquées par :

  • une surestimation de recettes, comme par exemple celles sur le stationnement (prévision 1,6 million en 2021 alors que la recette de 2020 est de 1,1 million) ;
  • une minoration de dépenses, en particulier dans les subventions aux associations ou budgets annexes , sous estimées alors qu’il va falloir soutenir l’aéroport et les associations (prévision 1 million en 2021 contre 1,8 million en 2020). 

Au total un budget primitif qui demandera à être lourdement corrigé vu son manque de précision. 

Les points marquants pour 2021 :

  • un endettement accru de la ville de 2 millions, soit 4 millions pour 2021. Pour mémoire, l’endettement de la ville s’établit donc à 16,5 millions + 15 millions pour le palais des congrès, soit près de 32 millions au total consacrés pour l’essentiel à l’attractivité ;
  • des recettes foncières pour plus de 3 millions d’euros, provenant de la vente du patrimoine de la ville qui entraine une urbanisation accrue de la ville en contradiction avec la composante nature de la station.

Le poids du Palais des Congrès exigera encore que la ville y consacre plus de 3 millions cette année (remboursement du contrat de partenariat + déficit d’exploitation).

En résumé, pour les Touquettois ce budget primitif signifie :

  • une augmentation de la dette par habitant, (nous avons voté contre)
  • une baisse de l’épargne nette (1 604 000 en 2019,  500 000 en 2020 ) 
  • le report sine die des travaux de voirie et d’assainissement indispensables pour le bien-être des touquettois.

Juliette BERNARD – Hervé PIERRE – Sylvie WALBAUM

Clarification de l’opposition municipale…

L’attitude et les positions de Jean-Philippe BATAILLE, de Nathalie COTREL et d’ Olivier LEBREUILLY à l’égard de la majorité municipale nous conduisent à une nécessaire clarification. Nous la devons aux Touquettois qui nous ont fait confiance pour les représenter en portant leur suffrage sur notre liste. 

Si, pour notre part, nous continuons à nous situer dans une opposition lucide, constructive et désintéressée pour le seul bien du Touquet, il est désormais acquis que les conseillers municipaux issus de la liste « Nous les Touquettois » ont pris le parti de quitter ladite opposition pour rejoindre la majorité municipale, la soutenir dans son action et, plus encore, y participer activement. 

Ce n’est pas notre choix. Nous prenons acte du leur et considérons donc que nous sommes désormais les seuls représentants de l’opposition municipale.

Cette clarification s’imposait.

Juliette BERNARD                 Hervé PIERRE           Sylvie WALBAUM     

Prise de parole après l’élection du maire ce matin dimanche 5 juillet :

Monsieur le maire,

Nous vous félicitons pour votre élection de maire du Touquet-Paris-Plage.

Les touquettois ont souhaité vous laisser poursuivre l’action de votre prédécesseur, à qui nous devons tous rendre hommage, et nous respectons bien entendu ce choix.

Certes, les Touquettois vous ont accordé leur confiance dimanche dernier à une courte majorité ; mais nous n’avons pas pour autant renoncé à exprimer notre attachement aux touquettois et au Touquet.

Néanmoins, le vote des Touquettois, quel qu’il soit, nous oblige tous.

En premier lieu, nous formulons le voeu qu’il vous conduira à rester en fonction jusquen 2026.

En second lieu, nous espérons que l’esprit d’unité qui prévaut aujourd’hui perdurera et conduira la majorité municipale à tenir compte des 49 % des Touquettois qui ont exprimé une sensibilité différente, mais éminemment respectable, en ne votant pas pour votre liste au second tour des élections municipales.

Notre responsabilité d’élus sera de nous rassembler autour de projets fédérateurs et concertés avec tous. Les prochains mois s’annoncent difficiles tant pour nos commerces, nos services et nos familles. Il est de notre responsabilité de nous  rassembler pour mieux affronter les difficultés à venir.

Cela doit se faire en écoutant aussi les autres,

Cela doit se faire dans le dialogue, la concertation et la transparence vis-à-vis de la population.

Pour terminer, j’affirme que dans chaque équipe qui constitue ce conseil municipal se trouvent des femmes et des hommes de valeur, des personnes compétentes, qui veulent avant tout travailler pour l’intérêt général.

Pour lavenir des touquettois et du Touquet, nous vous souhaitons un mandat couronné de succès qui rejaillira sur notre commune.

 Vive Le Touquet Paris-Plage !