L’opposition n’invente rien !

Le maire du Touquet Paris Plage ne parvient pas à se départir d’une mauvaise pratique : celle d’accuser publiquement l’opposition de mentir et de vouloir refaire l’élection de 2020 alors que c’est lui-même qui ramène à chaque fois ce thème quand il se sent en difficulté, ce qui fut encore le cas lors de la conclusion des Assises du front de mer. Cette attitude est inacceptable dans le fond et la forme car elle tend non seulement à discréditer l’opposition, dont un groupe a précisément choisi de s’appeler « Alternatives et vérités », mais aussi à la diffamer par la répétition du propos.

Pour lui la preuve de sa bonne foi serait le coût du palais des congrès que nous avions fixé à 35 millions pendant la campagne. « Bêtises et mensonges » comme dit le maire ? Nous n’avons pourtant rien inventé.

À la page 33 du Rapport d’observations définitives de juin 2019 de la Chambre Régionale des Comptes, accessible à tout un chacun sur le site de cette institution ou ci-dessous, on peut lire précisément ceci : « Le coût complet du contrat de partenariat supporté par le budget de la commune s’élève en novembre 2018 à 35,2 millions d’euros, soit 27,3 millions en investissement et 7,8 en fonctionnement. » Ce chiffre qui comprend les cinq premiers avenants du contrat (le sixième a été voté en 2022) est d’ailleurs corroboré par le compte administratif de la ville en 2021 qui cite 33,6 millions. On se passera d’ajouter à ces sommes les aménagements multiples des environs du Palais et les subventions votées en faveur de la régie du Palais. Maintenant qu’il est construit, il faut en effet lui donner toutes ses chances, quitte à ce que les autres infrastructures en souffrance de la ville attendent !

Pour en finir, il est intéressant de noter que la réponse apportée par Madame Lussignol, maire en 2019, aux observations faites par la Chambre ne remet absolument pas en cause le chiffrage ci-dessus. Il est aussi révélateur de noter que le maire actuel, pourtant concerné et sollicité par la Cour pour lesdites observations, n’ait pas souhaité apporter quant à lui de réponse à ce rapport qu’il ignore délibérément en tout point.

L’opposition n’invente donc rien. Elle demande qu’on la respecte et qu’on cesse de la dénigrer à tout propos. Elle ne refait pas l’élection de 2020, contrairement au maire qui ne cesse d’y revenir spontanément. Elle exerce simplement son rôle démocratique pour représenter les électeurs qui ont le droit de ne pas partager tous les points de vue du premier magistrat sans que cela ne provoque d’invectives. 

Juliette BERNARD – Hervé PIERRE – Sylvie WALBAUM 

Extrait du rapport de la Chambre Régionale des
Comptes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s