Pourquoi un Wake-park sur le parking du front de mer ?

WakeLe maire avait, pendant la campagne des municipales, promis un skate-park digne de ce nom aux jeunes touquettois…C’est finalement d’ un wake-park dont ils ont  « hérité » !

Le skate-board est pourtant une activité accessible à tous, puisqu’à part la planche de skate, la pratique en elle-même ne coûte rien aux jeunes. C’est une bonne chose. Mais malgré les engagements pris, le maire a choisi de privilégier l’installation d’un wake-park.

Le wake-board n’est lui réservé qu’à certains puisqu’un quart d’heure au wake-park coûte, en juillet et août, 20 €  + 5 € de licence + 2 € pour la location de la planche soit 27 € le ¼ d’heure ! Un luxe qui n’est pas accessible à tous ou alors très occasionnellement.

Alors pourquoi ce choix ?

  • Il fallait, le temps d’un week-end, faire le buzz avec le FISE ( Festival International des Sports Extrêmes) ;
  • Il leur fallait trouver une activité pour animer le front de mer….Animation inexistante en semaine lorsqu’il n’y a plus personne.

Pour autant cela doit-il se faire au détriment des résidents touquettois ?

 NON ! A cause de ce wake-park les utilisateurs de la plage ne peuvent plus se stationner sur les parkings lors de certaines périodes d’affluence. Les ¾ du parking sont occupés par cet équipement et cela empêche les familles et personnes plus âgées de se garer à proximité immédiate de la plage. Vous avez d’ailleurs été nombreux à vous en plaindre le week-end de l’Ascension ! Et vous le serez encore plus au cœur de l’été.

La ville devait-elle investir plus de 300 000 € dans ce type d’équipement ouvert seulement la moitié de l’année ? Il me semblait évident que l’argent public (nos chers impôts), devait profiter au plus grand nombre et non pas à une poignée de personnes.

Et puis n’ y avait-il pas d’autres priorités ? la rénovation de l’hôtel de ville, la rénovation des trottoirs, la rénovation des cabines qui pour certaines prennent l’eau etc…pour n’en citer que quelques unes.

Ce n’est pas la peine de se plaindre de la baisse des dotations de l’Etat pour ensuite gaspiller les recettes au profit de la commune !

Sachez enfin que le conseil municipal n’a même pas eu à donner son avis sur cet aménagement…Un aménagement fortement contesté.

Mais que faire ?

Même la signature de près de 1 000 personnes contre le projet de conteneurs sur la plage n’a pas été entendue par le maire du Touquet ! Alors…

Le maire est contre l’utilisation de l’art 49 alinéa 3 de la constitution à l’Assemblée Nationale mais au Touquet c’est au quotidien qu’il est appliqué !

Publicités